Portail sur la Foi nourrie par les enseignements de l’Église

Bonjour à tous!            

           Catholique au sein d’un monde assez incertain,  j’ai souvent eu des temps sombres de désillusions et de découragement.  Pourtant, à chaque fois,  Dieu a montré sa Puissance à travers les événements, les lectures, les conférences, les rencontres, les temps de prières communs et personnels.  Une expérience inoubliable; le Seigneur est Présent et Vivant!              

            Quelques personnes que j’ai rencontrées utilisaient un blogue, souvent, pour y faire état de leur vie, l’usage assez similaire d’un journal intime…. Quelqu’un de mon entourage m’a étonnamment étonné par l’emploi d’un blogue qui favorise les contacts entre chrétiens et met à la disposition des visiteurs des textes édifiants qui soutiennent la foi.  J’ai découvert que le témoignage bien qu’il soit une nourriture édifiante de l’expérience personnelle, n’est pas suffisant pour nous rassasier. C’est la vérité qui découle de la Parole de Dieu et de son enseignement suivi de l’expérience personnelle qui devient une nourriture de soutien inestimable qui rassasie! 

             Suite à cette découverte,  j’ai eu le goût de monter un blogue ayant une touche personnelle particulière.  Je chemine depuis quelques temps vers la vocation du mariage chrétien vécu dans la plénitude de l’enseignement de l’Église Catholique.  De lectures en rencontres, de nuits en éclaircies, le Seigneur continue à m’enseigner et à me faire connaître l’étendue de son peuple et de sa Voie qui est au-dessus de toute voie. Toujours infinie, inépuisable, inaltérable, limpide et éternelle!!!

               Puisque nous sommes tous fils et filles d’un même Dieu,  Frères et Sœurs d’humanité, je voulais mettre à votre disposition un mélange d’enseignements, de conférences, de témoignages, d’expériences personnelles et de contacts pouvant soutenir et édifier notre foi de personnes en recherche, de croyants non-pratiquants, de laïcs engagés, d’étudiants assoiffés de vérité,  de couples chrétiens, de personnes engagées en communauté, de religieux ou religieuses, de prêtres… Qui sait comment l’Esprit pourrait souffler pour nous permettre de mieux répondre à ce désir du cœur de Dieu inscrite en nous: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute tes forces. C’est là le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal, tu aimeras ton proche comme toi-même.  (Mt 22; 36-39)». 

               Que ce blogue puisse glorifier le Seigneur dans ce qu’Il a de vivant, de présent et de vrai dans notre Église d’aujourd’hui.                                                 

                                                 Que la Paix du Christ repose sur chacun de vous! 

Liberté et autonomie??? Quelle dépendance Dieu nous invite-t-il à avoir?

          Dans notre société actuelle, l’individualisme prends de plus en plus d’espace, surtout  dans les pays industrialisés, éloignant la plupart du véritable sens de leur vie.  On assiste à des suicides, des burn-outs, des meurtres….   L’individu devient son propre centre et lorsqu’il découvre qu’il est limité, il tombe dans le désespoir.  D’un autre côté, il y a de ceux qui confient leurs vies à des gourus, des sectes, des idéaux plus ou moins sensés….    Ceux-ci perdent leur liberté, s’engouffrent dans un moule qui muselle leur propre identité et ils perdent peu à peu le goût à l’existence.  Dieu n’a-t-il pas un avenir meilleur pour nous ou sommes-nous voués à vasciller d’un côté et de l’autre d’un fatalisme sombre et obscur.

       petit    Notre vie, nous la recevons sans cesse de Dieu, du premier instant où nous sommes créés dans la pensée de Dieu et c’est toute notre vie que nous nous recevons de Dieu par sa Providence, sa  Présence et son Action dans nos vies.  De plus, de même que nous nous recevons de Die u, il a voulu nous faire collaborer à sa création.  Nous nous recevons de Dieu et nous rec evons notre vie humaine de nos parents.  Il y a donc une dépendance inhéente à tout  être humain quel qu’il soit puisqu’il ne peut se donner la vie à lui-même.  C’est d’abord une DÉPENDANCE FILIALE D’AMOUR qui existe entre l’enfant et le parent figure de l’amour invisible, mais omniprésente de Dieu.  Cette dépendance crée la communion, la fraternité, le rapprochement, la solidarité, la tendresse et l’amour.  Nous avons besoin les uns des autres pour cheminer sur le chemin de notre existence.

             Par contre, cette dépendance devient malsaine lorsqu’il y a abus, pouvoir écrasant, manipulation, atrophie de la liberté d’action et de pensée….  À partir de ce moment, l’être humain est esclave de cette dépendance qui lui nuit, l’entrave, le conduit à la mort intérieur si ce n’est aussi extérieure.  Il y a donc danger qui nécessite une certaine prudence.  Dieu nous appelle à une pleine liberté pour vivre la communion en plénitude à laquelle il nous appelle.  La communion doit passer par un feu dévorant qui permet à chacun de se vivre pleinement dans sa différence.  La DÉPENDANCE MALSAINE, provoque  une fusion étouffante et régressante qui enferme sur eux-mêmes ceux qui la vivent.  Une dépendance saine cherche à créer des liens pour partager, soutenir et communiquer ce qu’il est.  C’est par la communion qu’elle engendre des liens équilibrés qui sont marqués de respects des limites, des besoins, des attentes de l’autre et de soi.  Sans cet équilibre de la réciprocité à travers la relation, il peut être risqué de tenter désespéremment de nous fondre à l’autre pour combler cette soif de communion.  Ce qui est paradoxalement très nuisible puisque le vide se fait de plus en plus grand.  Il n’y a que la vértable communion où chacun se vit pleinement et se partage que la dépendance ( j’ai besoin de toi) s’équilibre et laisse place à un don désintéressé fructifiant.

            Dieu nous invite donc à une dépendance filiale envers Lui, présent aussi à travers les personnes et les événements de notre vie.  Cette dépendance filiale ne peut se vivre sans une communion faite de réciprocité et de liberté.  La liberté que Dieu nous donne souligne notre unicité et nous permet de recevoir toujours avec plus de générosité la plénitude de ce qu’Il voit de nous.  En ayant conscience de ce que nous sommes devant Dieu, nous ponvons alors agir en nous assumant pleinement.  Nous devenons donc autonome auprès de nos frères à travers une certitude: Nous sommes aimés de Dieu, créés et voulus depuis toute éternité.  C’est de la dépendance filiale d’amour à Dieu que nous découvrons le sens de notre autonomie, être en mesure de subvenir à nos besoins en nous appuyant avec confiance sur la Providence du Père.

                                                       lampions

Effusion de l’Esprit Saint

         Nous sommes bel et bien dans le temps liturgique de la Pentecôte et ce temps me permet de redécouvrir la force, la puissance et l’action de l’Esprit Saint dans ma vie!  L’Esprit Saint donné aux hommes par le Christ à son départ vers le père (Ac 1,8) qu’il a promis à quelques reprises à ces disciples(Jn 7,39) nous habite et nous guide chaque jour.  Seulement, nous n’en sommes pas toujours conscients ni sensibles à son action et à sa présence. 

     Esprit-Saint  

        Dans le cadre d’une préparation à l’effusion de l’Esprit Saint avec la communauté de l’Emmanuel, j’ai redécouvert l’Esprit Saint en tant que lien d’amour entre le Père et le Fils.  De même, il nous est donné en abondance (Jn 14, 15-18) et crée ce lien filial entre la communion de personnes qu’est Dieu.  Jésus avant de partir nous a promis le paraclet qui nous rappellerait ses paroles et qui éclairerait nos intelligences sur le mystère des écritures.  Comme Jésus l’a promis, l’Esprit Saint nous est envoyé, mais encore davantage… Il est partie prenante de toute vie de chrétien, même si on a peu conscience de son action!  Il agit, soutien, guide, confirme et vivifie nos âmes pour les mener à une pleine communion d’action avec le Père et le Fils!

N.B. un texte intéressant sur l’Esprit Saint:  http://www.opusdei.fr/art.php?p=12265   

           

Un détour par Brooklyn (NY)

     Dans le cadre d’une semaine à New  York avec les franciscains du Bronxs, nous avons visité une maison de jeunes assez particulière.  Un homme dans la quarantaine accueille des jeunes de la rue, des jeunes qui sortent de prisons, des jeunes marginaux avec un passé lourd de violence…  Ces jeunes vivent ensemble et mettent leur talent au profit d’un projet commun:  la réalisations de courts mettrages-chocs qui parlent d’une réalité bien plus vraie que celle que nous voyons dans les films ordinaires.  Jetez un coup d’oeil!

  http://www.grassrootsfilms.com/

Grassrootsfilms
Album : Grassrootsfilms

1 image
Voir l'album
 

Un chemin humble et pressant

          

          De plus en plus,  je deviens convaincue que notre monde a besoin de personnes qui se placent radicalement sous le regard de Dieu.  Des personnes qui le choisissent et qui décident de se faire disciple au quotidien tout en témoigant du feu qui les habitent.  Et ce, peu importe  l’état de vie.  

          Bien que cela me paraisse inusité, j’ai trouvé un chemin particulier qui donne la vie pour témoigner de cette présence au coeur de ma réalité quotidienne:  Le chemin vers le mariage chrétien.  Bien qu’il semble être le plus commun et banal des chemins, le Seigneur me donne la grâce particulière d’aimer cet état de vie et de me mettre en marche pour recevoir sa volonté à travers cette vocation. 

          Le mariage chrétien est voulu, désiré par Dieu pour être l’icône de sa présence et de la vie qui circule dans la trinité.  Appelés à être transfigurés par son Amour, il nous donne d’incarner concrètement une vie qui s’inspire de sa nature profonde pour témoigner et rayonner sur notre monde froid et obscur.  C’est un témoignage vivant, présent et éloquent qui demande à se placer souvent sous le regard de Dieu pour se laisser façonner par Lui.  Notre témoignage réside dans des choses toutes simples, mais combien vivifiante pour l’Église.  Toute famille est une petite communauté qui enrichit le tissu relationnel de l’Église.  Elles sont appelées à témoigner de Dieu par le quotidien vécu dans la prière, l’amour témoigné les uns aux autres, l’accueil des frères et des étrangers, la rencontre avec les pauvres, l’évangélisation de notre entourage; le soutien, l’encouragement et l’affermissement des frères.  De même que la famille est la première cellule de la société future, autant elle est aussi la première communauté à nous entraîner vers le royaume de Dieu. 

            Notre société a besoin de ces petites îles de réconforts qui permettent de tisser des liens, de retrouver le sens de la rencontre des coeurs en toute simplicité, de partager avec joie un quotidien ordinaire qui nous dévoilent discrètement mais avec intensité le visage de Dieu.

           Voilà, petite éclosion d’une réflexion sur le mariage chrétien comme vocation…..

 

       

           



lhebdocatho |
LIVRE ISLAM |
الاس... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fortifiez votre foi dans la...
| DENTAL DAAKA
| DANS LES PAS DU SAUVEUR